Sara A. Tremblay

  • Sara A. Tremblay
  • Sara A. Tremblay
  • Sara A. Tremblay
  • Sara A. Tremblay
  • Sara A. Tremblay

En résidence | In residency : 04.2015
Présentation publique | Public talk : à venir
 

BIOGRAPHIE
Sara A.Tremblay détient une maîtrise en beaux-arts de l’Université Concordia. Ses oeuvres ont été présentées dans plusieurs centres d’artistes, galeries et festivals au Québec et en Ontario, ainsi qu’à Stockholm, Göteborg et Visby, en Suède, où elle a étudié à l’automne 2011 et où elle est retournée à l’été 2013, pour The Brucebo Fine Art Summer Residency Scholarship. En 2014, elle s’est vu remettre la toute première Bourse d’études supérieures en arts visuels Yvonne-L.-Bombardier, et était l’une des douze artistes du 32e Symposium international d’art contemporain de Baie-Saint-Paul. En 2015, elle participera à trois résidences de production : Le
Cabinet, la Fondation Guido Molinari (en duo avec Manon De Pauw) et l’Atelier Circulaire, en plus de présenter une exposition solo au Centre VU, à Québec.

Originaire de Charlevoix, Sara a grandi à Québec et étudié à Matane, pour ensuite poursuivre ses études à Montréal, où elle vit et travaille depuis plus de 10 ans.
 

DÉMARCHE
«Lors de mes voyages en Suède, j’ai visité plusieurs sites historiques vikings, et c’est là que j’ai vu une énorme pierre sculptée en forme de sphère. Sur l’enseigne, il était écrit : « The spherical capstones lay on top of burial cairns and are interpreted as symbols of resurrection ». Mon intérêt pour le cercle trouvait enfin son sens : la résurrection, la présence éternelle, donc la permanence. Ayant été formée en photographie, c’est ce symbole qui m’a amenée à utiliser d’autres médiums.

Mon processus artistique est « accumulatif ». Je collectionne les artéfacts et documente compulsivement mes observations. J’amasse du matériel photographique, vidéo, sonore qui, une fois amalgamé, suggère la permanence, l’indestructibilité, et parle de ma présence en un lieu, à un moment précis, pour une période de temps donnée.

Mon travail est issu d’un même filon et tous les éléments sont interchangeables. Les différentes techniques que j’utilise ainsi que les différentes formes que peut prendre chaque oeuvre fonctionnent comme un seul corpus. J’aime l’idée que les pièces orbitent les unes autour des autres, qu’elles cohabitent, en étant à la fois autonomes et interdépendantes. Je traite l’argile, le charbon, la photographie et la vidéo de la même façon. Je choisis le matériau en fonction de sa capacité à exprimer une idée, je ne m’emprisonne pas dans une discipline.»
 

PROGRAMME de RÉSIDENCE
Dans le cadre de cette résidence d’impression, Sara A.Tremblay souhaite se familiariser avec le Cabinet et adapter son matériel photographique aux imprimantes du centre, pour éventuellement l’intégrer à son processus de création courant. Ayant terminée ses études en janvier 2014, elle n’a plus accès aux laboratoires de l’Université, et désire maintenant faire les ajustements nécessaires
pour mettre à jour les impressions de ses séries en cours et ainsi standardiser sa production. Elle compte également utiliser la résidence comme laboratoire pour réfléchir à des nouveaux projets et revisiter son matériel existant, en vu de ses prochaines expositions.

saraatremblay.com

Vous pouvez visionner un court documentaire sur la pratique de Sara, réalisé dans le cadre de la Bourse d’études supérieures en arts visuels Yvonne-L.-Bombardier. Youtube