Megan Moore

  • Megan Moore
  • Megan Moore

En résidence | In residency : 01.10.2015 – 11.11.2015
Discussion publique avec l’artiste Grauerholz le jeudi 26 novembre
Public discussion with the artist Grauerholz: Thursday, November 26th

 

English version follows.

BIOGRAPHIE
Megan Moore est une artiste montréalaise travaillant avec la photographie et la vidéo. Ses œuvres ont fait partie de la programmation du Festival Art Souterrain en 2014 à Montréal. Elle a aussi reçu une mention honorable du magazine Black Flash dans le cadre du concours Optic Nerve 2013. Diplômée du programme de photographie du Collège Dawson, Megan a récemment gradué en Beaux-Arts à l’Université Concordia avec grande distinction.

 

DÉMARCHE
À travers la vidéo et la photographie se concentrant sur le paysage rural et les intérieurs domestiques, mon oeuvre a pour but d’évoquer un sentiment de chez soi et de mémoire personnelle. Prenant naissance dans la photographie, mon travail cherche à recréer des lieux disparus à travers la manipulation d’images captées au présent. La photographie est la matière première à partir de laquelle une série de manipulations et retouches sont effectuées afin de recréer un passé. À travers la retouche photographique et l’image filmée, ma démarche vise à questionner le spectateur et l’inciter à revisiter sa vision de la photographie. Je cherche également à repousser les limites de la photographie en la combinant avec des images en mouvement afin de revisiter la caractéristique unique intrinsèque à l’image imprimée de représenter le passage du temps. En conjonction avec l’installation vidéo et sonore, je crée des environnements immersifs qui transportent le spectateur dans les endroits que je tente de représenter.

 

PROGREAMME DE RÉSIDENCE/ PROJET LAURÉAT
Au cours de ma résidence au Cabinet, j’ai l’intention de poursuivre un projet que j’ai amorcé en automne 2014, intitulé September 7th 1940. Pendant le Blitz de Londres de 1940, des millions d’enfants furent envoyés à l’extérieur des centres urbains pour assurer leur sécurité à travers une opération nommée Pied Piper. Ma grand-mère comptait parmi un de ces groupes d’enfants. September 7th 1940 examine les effets intergénérationnels de la guerre tels que réinterprétés par les images d’enfance de ma grand-mère. À travers des manipulations de photos et vidéos, chaque segment combine les paysages du Québec et de la Grande-Bretagne, conciliant la distance entre les deux endroits où ma grand-mère a établi son chez-soi. Je récite le journal de ma grand-mère pendant que défilent des paysages québécois modifiés subtilement par l’ajout d’un bâtiment ou d’un paysage où elle a demeuré durant la guerre. Bâtissant sur ce projet chez Le Cabinet, je vais photographier des items que ma grand-mère a laissé à sa mort qui ont rapport à son expérience de la Seconde Guerre mondiale, espérant ajouter une nouvelle dimension à September 7th 1940. Le produit final sera une collection de photographies qui sera présentée avec la vidéo.


BIOGRAPHY
Megan Moore is a Montreal based photography and video artist. Her work has been featured as part of Montreal’s 2014 Art Souterrain Festival and in Black Flash Magazine’s 2013 Optic Nerve Contest as an honorable mention. A Dawson College Photography program graduate (2006), she works as a photo-retoucher and photographer. Moore graduated from her Bachelors of Fine Arts in the Spring of 2015 with great distinction.

 

ARTIST STATEMENT
Through video and photography focusing on rural landscape and domestic interiors my work prompts a reflection on notions of home and personal history. While photography is used from the outset for each of my projects, digital manipulation and dissemination is how I reexamine the past. My work visualizes places of the past through the modification of imagery from the present, utilizing digital photography, video manipulation and projection. I am interested in challenging photography’s limitations by blending it with the moving image in order to investigate the medium’s ability to represent the passage of time. In conjunction with video installation and sound, I create immersive environments, bringing the viewer into the places I aim to represent.

 

RESIDENCY PROGRAM
Throughout my residency at Le Cabinet I intend to expand a project I started in the fall of 2014 titled September 7th 1940. During the London blitz, millions of children were sent away to ensure their safety as part of a program called Operation Pied Piper. My grandmother was one of those children. September 7th 1940 examines the intergenerational effects of war by reinterpreting her childhood experience of World War II. Through video and photo manipulation, each segment combines the landscape of Quebec and Great Britain reconciling the distance between two places my grandmother called home. I recite her journal as the Quebec landscape moves around still but incongruously placed buildings and scenery from the various places my grandmother inhabited throughout the war. Expanding on this project at Le Cabinet, I will photograph items my grandmother left behind that pertain to her experience of World War II, hoping to add a new level of dimension to September 7th 1940. The end result with be a collection of photographs presented alongside the video.

meganmoore.ca