Léna Mill-Reuillard

  • Léna Mill-Reuillard - Machinari
  • Léna Mill-Reuillard - Machinari
  • Léna Mill-Reuillard - Machinari
  • Léna Mill-Reuillard - Machinari

En résidence | In residency : 08.09.2015 – 16.10.2015
Présentation publique | Public talk : date à venir
 

BIOGRAPHIE
Léna Mill-Reuillard travaille l’image ; quelle soit photographique, vidéographique, cinématographique. Titulaire d’un baccalauréat en Cinéma (UQÀM, 2009) et d’une maîtrise en Arts visuels et médiatiques (UQÀM, 2013), elle est à la fois artiste et directrice photo. Sa double formation l’amène aujourd’hui à aborder l’image dans une hybridation temporelle entre image fixe et image en mouvement. Son travail a été présenté à la Galerie de l’UQAM, au centre d’artiste Les territoires à Montréal et au centre Vu Photo à Québec. Parallèlement, plusieurs films auxquels elle a participé à titre de directrice de la photographie ont voyagé dans de nombreux festivals à travers le monde ; La coupe s’est mérité entre autres le short film jury award for international fiction au Festival Sundance 2014. Récemment, elle obtient une Bourse pour la Relève du Conseil des arts et des lettres du Québec ainsi que la Bourse de résidence PRIM|DAZIBAO 2015
 

DÉMARCHE
En jouant sur les frontières entre photographie et vidéo, Léna Mill-Reuillard explore la temporalité de ces médiums afin qu’ils se complètent et s’entrecroisent incessamment au cœur de ces projets. Elle questionne en ce sens les limites de l’image photographique; les zones limitrophes entre la fixité et le mouvement, entre le visible et l’évanescent, entre le cadre et le hors champ. Lumière, lieu vide, horizon, la photographie est fragment d’instant suspendu. Silence, mouvement imperceptible, durée, la vidéo agit comme respiration de l’image. Par ses médiums, elle s’intéresse à la résonnance émotive de l’image; le paysage comme suggestion d’un lieu habitable; l’installation photographique comme espace vécu par le corps. Elle joue ainsi sur nos perceptions de la durée et du mouvement, sur notre rapport au temps et à l’espace.
 

PROJET DE RÉSIDENCE
« Dans le cadre de la résidence au Cabinet, je développerai la portion imprimée d’un projet combinant photographie et vidéo. Cette opportunité me permettra de paramétrer mes impressions afin d’optimiser l’imbrication des photographies à la portion vidéographique du projet.

Machinari est une installation se jouant des espaces dans un travail d’accumulation de surfaces oscillant doucement à la frontière indiscernable entre photographie et vidéo. Entrant et sortant de l’image, passant du champ au hors champ par un jeu de mise en abyme, je manipule le cadre.

Je manipule le paysage.

Machinari explore l’idée que toute image est construction. Manipuler l’objet photographique est pour moi une métaphore de la façon dont le médium transforme le réel. L’image est manipulation. Mais, cette manipulation est aussi ce qui permet le rêve. Ainsi, ma présence à même l’image, effectuant diverses manœuvres avec elle, dévoile le prestidigitateur activant l’œuvre. »

Ce projet bénéficie également de la résidence conjointe PRIM | Dazibao
dazibao-photo.org/fr/prim-dazibao

www.lenamillreuillard.com