Laurent Lévesque

  • Axe 7 - 31/05/2003 04:15:32, Sermersooq, Groenland

En résidence | In residency : 10.2012
Présentation publique | Les Consultations : 25.01.2013

 

BIOGRAPHIE

Laurent Lévesque est né à Sorel en 1982 et a grandi dans Lanaudière. Il vit et travaille à Montréal. Ses travaux ont été exposés dans plusieurs régions du Québec ainsi qu’à Toronto, notamment au centre d’artistes Espace F, à la Maison de la culture Maisonneuve, au centre d’artistes GRAVE et au Contact Photography Festival. Ses projets en cours explorent les notions de paysage, de localisation et de géographie, les limites des perceptions humaines et les outils qui permettent de les représenter, notamment par le biais d’œuvres interactives.
 

LE PROJET

Je souhaite inscrire mes projets dans un contexte de crise écologique sans toutefois les rendre manifestement apocalyptiques. En fait je m’intéresse aux qualités intrinsèques du paysage, aux limites de nos perceptions dans ces espaces et particulièrement au potentiel de l’objet à redéfinir ces perceptions. Ainsi, les objets viennent se substituer aux composantes naturelles et construites comme points de repère qui permettent de penser l’espace et l’environnement, détenant la fonction d’articuler de nouvelles spatialités et temporalités dans des lieux morcelés parfois rhizomatiques.

Axes est une série photographique qui s’inscrit dans un vaste corpus en élaboration dont les projets Le Bleu du Ciel (2011) et Daylight (2011-) sont également.

La photographie est le résultat de l’élaboration d’un axe entre un appareil de captation et un sujet. Dans Axes, l’appareil photographique fixe directement le soleil, des sacs de plastique viennent s’insérer dans l’axe établit entre la lentille et le sujet cadré dans l’image redéfinissant ainsi toute sa dynamique.

Les titres de chacune des images font allusion à des lieux et à des dates répartis sur les douze dernières années et aux quatre coins du globe. Faisant en réalité référence à différents évènements d’éclipses solaires, ces titres suggèrent que malgré leur nature paysagère manifeste ces photographies ne portent la marque d’aucune réalité géographique ou temporelle.

llevesque.com