Bertrand Carrière

  • Bertrand Carrière Le Capteur
Présentation publique | Les Consultations : 30.05.2014

 

BIOGRAPHIE
Au cours des trente dernières années, Bertrand Carrière a su créer une œuvre photographique variée. Son travail est caractérisé par la disponibilité du regard, une recherche de l’intime et une capacité constante à faire surgir les signes singuliers dans le réel. Ses recherches se déploient en séries autour de la mémoire, de l’histoire et d’une proximité avec le cinéma. Son travail a été exposé au Québec, au Canada, aux USA, en Europe, en Chine et en Russie. Il a déjà publié plusieurs livres de ses photographies : Témoin de l’ombre – photographies de tournage (1995), Voyage à Domicile (1997), Signes de jour (2002), Dieppe : paysages et installations (2006), Ground Level (2009), Lieux Mêmes (2010) et Après Strand (2011).

En juillet 2002 il réalise un vaste projet installation photographique, Jubilee, où il pose 913 portraits sur la plage de Dieppe, en France. En 2004, il réalise 913, un film documentaire de 30 minutes sur ce sujet. En 2005, il reçoit le Prix de la création en région du CALQ pour la Montérégie.

Les œuvres de Bertrand Carrière sont représentées à Montréal par la Galerie Simon Blais, à Toronto par la Stephen Bulger Gallery et sont distribuées par l’Agence VU à Paris. Bertrand Carrière enseigne la photographie au Cégep André-Laurendeau.

 

DÉMARCHE
J’observe le paysage et la nature, souhaitant donner une parole aux choses muettes. J’explore le réel pour son potentiel de fiction en souhaitant y trouver des résonances autobiographiques. Je suis animé par l’idée que la photographique a le pouvoir de sacraliser l’instant et donner à ce qui fuit un côté monumental. Plus qu’un moyen, la photographie est devenue pour moi un lieu de résistance à la prolifération des images, un moyen d’interroger le monde, à travers l’image. Ainsi, je tente de produire des photographies qui pensent et qui donnent à penser.
 

LA PRÉSENTATION | LES CONSULTATIONS

Le Capteur
Je travaille depuis de nombreuses années à la construction d’un journal photographique en plusieurs volumes, une série de livres où se côtoient et s’entrechoquent les différents aspects de ma production. Éliminant les barrières thématiques habituelles, ce journal visuel crée une collection de balises visuelles, forçant des rencontres événementielles ou temporelles improbables entre les images.

En utilisant des motifs et des signes récurrents, je construis un territoire, tel un atlas, où l’ordinaire côtoie l’insolite. L’essentiel de ma démarche repose sur ce que le présent me propose, en tout moment et en tout lieu. Grâce à la production quotidienne d’images, j’accumule les images avec urgence. J’utilise la structure du journal pour explorer les limites de l’expérience privée, pour façonner des récits. Je cherche ainsi à donner forme à mon obsession pour l’image en utilisant l’essence de ces notes photographiques pour créer une carte géo-photographique.

Je travaille avec l’âme de l’amateur, avec un petit appareil à l’aspect simple et non intrusif qui permet de donner libre cours à mes intuitions. La pratique automatique et quotidienne devient ici une théorie de travail, un engagement dans le potentiel poétique du flot des choses, au jour le jour, et de leurs incessantes transformations.

Mon travail se présente en deux volets chronologiques: Le Capteur 1 (2006 à 2010) et Le Capteur 2 (2010 à 2012).
 

bertrandcarriere.com